Le saviez-vous ?

Du 16/03/2021 au 21/04/2021

Les Archives départementales conservent plus de 3500 plaques de verre du RTM.

Pour donner suite à l’Année internationale des forêts qui a eu lieu en 2011, l’Organisation des Nations Unies instaure une journée mettant les forêts à l’honneur. Le 21 mars prochain est en effet la Journée internationale des forêts.

 

À cette occasion, nous vous rappelons la très grande richesse du fonds du service de la Restauration des terrains de montagne. Plus de 3500 plaques de verre, datant des années 1880-1950, sont conservées aux Archives départementales des Hautes-Alpes sous la cote 21 Fi, et sont accessibles sous leur forme numérisée dans l’iconothèque du site internet.

 

" Restaurer la montagne " est une entreprise confiée aux Eaux et Forêts à la fin du XIXe siècle pour lutter contre les glissements de terrains, les avalanches, les crues et les inondations, particulièrement dévastatrices dans la seconde moitié du XIXe siècle dans les Alpes. Issu des lois de 1860 et 1882, le service RTM va progressivement mettre en place un vaste programme contre l’érosion des sols, par la correction torrentielle et le reboisement des pentes. L’un des outils de cette entreprise est la photographie qui va permettre l’analyse des sites et des modes d’occupation de l’espace, l’illustration des constats lors des accidents, ou le suivi des chantiers.

 

Mais ces images ne sont pas seulement des illustrations précieuses de l’ampleur des travaux réalisés. Elles permettent aussi de mesurer l’évolution des paysages ou de documenter les caractéristiques de l’habitat en montagne, et se révèlent aujourd’hui comme des témoignages humains exceptionnels pour l’histoire de notre département entre la fin du XIXe siècle et la première moitié du XXe siècle.

 

Ces plaques de verre ont été numérisées, elles sont accessibles sur le site internet. Pour les consulter, cliquez ici. Et pour aller plus loin, vous pouvez consulter l'inventaire de toutes les archives du RTM en cliquant ici.

Illustration: 21 Fi 3297, Molines-en-Champsaur, 1928