Le saviez-vous ?

A partir du 24/08/2020

C’est à travers l’important développement des sports de nature, en particulier des sports d’hiver, que les Hautes-Alpes témoignent de l’essor du sport dans les premières décennies du XXe siècle.

Le sport n’est pas seulement le loisir-phare de nos contemporains. Il est aussi marqué par de nombreux évènements et courses que le département accueille régulièrement depuis le premier concours international de ski en 1907 jusqu’aux grandes compétitions de ces dernières années : mondiaux d’escalade, championnats de deltaplane, courses de ski de fond, triathlons internationaux, etc.

 

Les Hautes-Alpes sont aussi un lieu de passage important et emblématique pour les courses au long parcours telles le Rallye Monte-Carlo avec ses spéciales neige tout terrain, et surtout le Tour de France. Né en 1903 à l’initiative d’Henri Desgranges, directeur du journal L’Auto, le Tour de France ne compte aujourd’hui pas moins de 106 éditions.

 

Les Hautes-Alpes, avec leurs cols mythiques, en sont une étape majeure. Le col du Galibier est franchi pour la première fois en juillet 1911, les cols de l’Izoard et de Vars en juillet 1922 lors de l’étape Nice-Briançon. En 1933, le Grand prix de la montagne, ancêtre du maillot à pois, est créé pour récompenser le meilleur grimpeur : les grands cols des Alpes sont alors à l’honneur. Cette année encore les Hautes-Alpes accueillent les étapes 4 et 5 du Tour de France les 1er et 2 septembre 2020.

 

Vous les reconnaissez ? Raymond Poulidor et Jacques Anquetil à l’assaut du Galibier lors du Tour de France 1966.

Source de l'illustration: 3 Fi Z 88/216