Le saviez-vous ?

A partir du 06/04/2020

Des estampes japonaises sont accessibles sur notre site internet.

Un peu d'histoire ...

En 1937, le Marquis de La Mazelière, de son nom complet Antoine Rous de la Mazelière (1864-1937), lègue au Département des Hautes-Alpes sa collection composée essentiellement de livres anciens, mais également d'estampes japonaises. Les livres anciens ont été intégrés au fonds de la bibliothèque des Archives, les estampes ont, quant à elles, été intégrées aux collections du Musée muséum départemental. 

Les estampes sont des images produites par impression à l’aide d’une planche de bois gravée. Elles étaient réalisées en plusieurs étapes. D’abord, des artistes produisaient leurs dessins au pinceau, sur du papier. Ensuite, ces dessins étaient gravés sur des planches de bois. Enfin, ces planches de bois gravées servaient à l’impression. À l'origine imprimées en noir et blanc, les estampes se colorisent progressivement au fur et à mesure de l’évolution des techniques.

 
Sur le site internet ...

Une exposition virtuelle intitulée simplement « Estampes japonaises des Hautes-Alpes » est accessible dans l’onglet Ressources ˃ Dossiers thématiques et expositions virtuelles. 108 estampes ont été numérisées et sont donc accessibles en ligne.

Elles sont l’œuvre de différents artistes comme Kunisada, Kuniyoshi ou Hiroshige. Elles représentent des paysages de rivières, de montagne, de ville, mais aussi des courtisanes. Certaines comportent des notices de présentation assez détaillées.

On vous laisse les découvrir directement dans notre galerie d’exposition virtuelle.

 

Bonne consultation !

NB: Vous souhaitez plus d’information sur les estampes japonaises ?  Cliquez ici pour visiter l’exposition de la Bibliothèque nationale de France.